Pompe musculation – Voici COMMENT les faire

Pompe musculation – Voici COMMENT les faire

Beaucoup de personnes recherchent un article du genre comme celui-ci  » pompe musculation  » parce qu’ils n’ont pas spécialement le temps, l’envie d’aller en salle de musculation ou peut-être prendre des vacances en faisant des pompes pour garder les pectoraux intacts ( je vous comprends ) 🙂

Il est temps pour vous d’apprendre à les faires correctement a fin de travailler un maximum les pectoraux parce que, figurez-vous que les pompes ne travaillent pas seulement les pectoraux !!

Eh oui, tous le temps passé à faire des pompes en croyant que j’allais me construire des pectoraux et, au lieu de cela, j’ai tout eux dans les épaules et les triceps !! :s

Pourtant, des pompes bien exécutées, peuvent vous amener de jolis résultats. Mais il faut bien entendu tout d’abord connaître votre corps.

 

VOTRE MORPHOLOGIE POUR LES POMPES

Il faut savoir que tous les poignets ne sont pas faits pour être pliés à 90° et surtout avec la pression de votre poids dessus !!

Il existe des poignets spéciaux pour faire des pompes et qui vous éviterons ainsi de maltraiter vos poignets sur le sol. Sinon vous pouvez tous aussi bien faire vos pompes sur les poings, mais je ne le recommande pas si vous tenez un minimum à vos mains.

Je vous mets un lien juste ici des meilleurs poignées pour pompes. 😉

 

À SAVOIR ABSOLUMENT

Il y a deux manières bien distinctes de faire des pompes. Les voici:

A. Prise large (mains éloigner du corps) : Il faut savoir que plus vous étirer un muscle et plus le muscle pourra faire des micros déchirures (c’est ce que nous recherchons bien sûr, comme dit dans COMMENT se MUSCLÉ ) Ici en prise large vous étirer vraiment fort vos muscles mais il faut savoir que tous les tendons, notamment ceux de vos coudes, ne vont pas aimer cela et en particulier si vous avez des avants-bras longs !

Sachez qu’une fois que vous serrez les bras tendus pendant l’exercice, il n’y aura pas autant de contraction dans vos pectoraux que dans la prise suivante.

B. Prise serrer (mains rapprochées du corps au niveau des pectoraux) : si vous optez pour cette façon de faire, il est important de savoir que l’étirement de vos pectoraux sera moins fort qu’avec la prise large. Mais par contre, vous traumatiser beaucoup moins vos articulations et, ici, lorsque vous serrez les bras tendus vous sentirez beaucoup mieux vos pectoraux se contracter.

Le risque c’est de faire la même bêtise que moi auparavant, au lieu de pousser avec la contraction des pecs, lorsque je devais remonter dans le mouvement, j’utilisais en majorité la force de mes bras donc mes triceps et épaules.

Astuce : Lorsque vous effectuez le mouvement, penser toujours à contracter un maximum vos pectoraux avec toute votre concentration sur se muscle. 😉

 

COMMENT PLACER SES MAINS

Il n’y a pas de position meilleure que d’autre mise à part celle qui vous convient. C’est-à-dire que vous allez devoir essayer les différentes façon de placer vos mains pour voir avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise.

Il faut impérativement que la position vous semble naturelle. Voici quand même quelques petits points intéressants pour vous:

Placement des mains :

  • Pour entraîner un maximum vos pectoraux, vos mains doivent être orientés vers l’avant ou vers l’intérieur.
  • Si vos mains sont orientées vers l’intérieur, le travail sera fait, en général, plus sur les triceps.

J’ai appris aussi que les pieds jouaient un rôle. Essayez vos pompes avec les pieds écarter et les pieds rapprochées et voyez quelle est la façon qui vous paraît le mieux pour vous.

 

VOUS AVEZ DU MAL À FAIRE VOS PREMIÈRES POMPES ?

Ce n’est pas grave et c’est tout à fait normal surtout si vous n’avez pratiquement jamais fait de pompe de toute votre vie.

Alors ici il sera important de varier la difficulté en utilisant premièrement vos genoux.

C’est-à-dire qu’au lieu de faire les pompes sur la pointe des pieds, faites-les sur la pointe de vos genoux pour que vous gagniez en force et une fois que vous vous sentez prêt(e), vous pourrez passer aux pompes sur la pointe des pieds.

 

COMMENT FAIRE LES POMPES

pompe musculation

1 – Vous êtes sur le sol, soit avec les poignées spécial pompe musculation ou les mains sur le sol.

2 – Vous avez choisi une prise comme dit plus au-dessus et vous vous mettez en position.

3 – Inspirez et pliez les bras pour amener votre cage thoracique près du sol en évitant de trop cambrer votre dos.

4 – Ensuite, poussez en retenant votre respiration jusqu’à ce que vos bras reviennent en position tendue et expirez.

Astuce PREMIUM : Sachez que pour gagner rapidement en force, lorsque vous faites des pompes, c’est de travailler, entre deux séries de pompe, vos biceps sans trop force bien sûr. Cela va aider le triceps à récupérer rapidement. 😉

Et voilà, à partir d’aujourd’hui vous savez comment faire des pompes efficaces et adapter la façon de faire les pompes à votre morphologie !!

Si l’article  » Pompe musculation – Voici COMMENT les faire  » vous a plu, partagez-la à quelqu’un qui en aurait aussi besoin !! 🙂

Cet article m´a été inspiré du livre de Frédéric DELAVIER  » Guide des mouvements de musculation « 

                                                                                        

Cet article s’intitule  » Pompe musculation – Voici COMMENT les faire « 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Recherches utilisées pour trouver cet article :comment reprendre la musculation correctement, musculation pectoraux pompes, pompe en t musculation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *